Publié le

Les aliments riches en proteines vegetale dans l’alimentation de demain

L’avenir de l’alimentation humaine nous pose plusieurs défis.

La sécurité, la qualité, la disponibilité et la distribution alimentaire sont des défis principales.

Nous allons adressé ces quatre thèmes qui concerne notre activité principale en développement et commercialisation des produits riches en protéines végétales destinée à la consommation humaine.

La sécurité alimentaire

Au niveau de la sécurité il est important de veiller à la traçabilité de la grainé et semences jusqu’à la récolte. Ceci est la première étape et parmi les facteurs de risque sont les modifications génétique directes ou indirectes et la contamination par des pesticides ou de la pollution. Dans le cas des protéines végétale qui vont être issue d’un processus d’extraction et par la suite un processus supplémentaire de texturisation il faut prendre en considération les méthodes existants et évaluer les effets polluants ou contaminants sur la matière et l’environnement.

La qualité alimentaire

Il faut assurée une qualité constante et consistante car les récoltes peuvent varier et le produit finale reflétera ces changements. Comme il s’agit d’un produit à l’état sec qui doit être réhydrater il y a en plus du goût des facteur comme la texture, l’absorption et l’effet de la chaleur à prendre en considération. Ceci est important d’un point de vu commercial pour pouvoir fournier au consommateur un produit stable qui fidéliseras ses choix alimentaires plus facilement surtout quand on parle des produits innovants.

La disponibilité et la distribution alimentaire

La disponibilité alimentaire entend dire pouvoir fournier le besoin en nourriture d’une manière constante à travers le temps. Ceci nécessité une gestion de stockage et approvisionnement suffisant et optimale. La distribution entend dire la logistique géographique mais aussi la répartition optimale. Il est important d’adresser le gaspillage alimentaire du à l’influence des intérêts purement financier. Ceci devient important car l’imprévisibilité climatique met régulièrement à risque les attentes et estimations agricoles. Ainsi détruire des surplus des productions pour maintenir les prix pour une année en cours devient irresponsable vu que le prévisions de la récolte prochaine peuvent être à risque. Ceci n’est pas le sujet de cette communication mais il est utile de sensibiliser le milieu agro-alimentaire de ce phénomène.

Les protéines végétales sont un moyen efficace pour adresses plusieurs défis alimentaires à la fois.

La raison est les multiples valeurs ajoutée qu’il présente, pas seulement au niveau nutritionnel et alimentaire mais aussi au niveau du coût de production, de stockage et de transport en ressources et en temps.

La densité des protéines végétales

Le facteur nutritionnel principale, et plus important, qu’elle présente c’est la densité en protéines. Cette propriété a était traditionnellement réservé aux aliments de source animales. Le fait de pouvoir ingéré 20 ou 30 grammes de protéine en mangeant quelques bouchées de viande ou de fromage était difficile jusqu’à présent avec les aliments de source végétale. Les fruits à coque ont une tel densité mais sont trop riches en matières grasses et ne se prête pas facilement à la transformation culinaire donc peu fiable comme alimentation quotidienne surtout pour les introduire dans les habitudes établies.Mais les protéines végétales grâce à leur diversité en formes allant d’une poudre fine à des divers formes texturée et ayant en plus une couleur et un goût raisonnablement neutre propose des possibilités très intéressantes. Il est possible de les combinée pour en recrée des produits finis très variées allant des simili carne à des dessert et boissons. Ce sont ces propriétés qui vont permettre au protéines végétales de graduellement substituer les produits d’origine animale.

Connaissance suffisante des effets des là consommation des céréales et légumineuses.

Il y a aussi un autre avantage important et ce le fait que nous avons de longues siècles de recul sur l’effet des produits végétale sur nos organismes. Ceci est très important car si on prends l’exemple de la maladie de la vache folle on note qu’il est estimé que la cause et directement liée au fait d’avoir nourrir les vaches avec de produits d’origine animale. La protéine de blé est en quelque sorte du pain et des pâtes et se sont des aliments traditionnelles et leur effets sont bien connu. Ceci n’est pas vrai pour des algues par exemple car nous n’avons pas de recul sur les effets d’une sur alimentation d’un organisme humain par des algues etc…

Les protéines végétales une vrai solution d’avenir

Il y a bien beaucoup d’autres éléments qui font en sorte que les protéines végétales et les aliments riches en protéines végétales propose une vrai solution d’avenir pour notre espèce et notre planète mais les quelques arguments détailler dans ce texte sont déjà suffisantes.

Publié le

Version Keto de notre mélange Vegan Kofta Mince!

 

 

L’un des principaux avantages de nos mélanges alimentaires déshydratés est la possibilité de les personnaliser de nombreuses façons, même pour les préparer en version riche en matières grasses, en protéines et en glucides.

Pour ceux qui souhaitent préparer nos mélanges Vegan Mince dans une version proche du profil calorique Keto, il est possible d’utiliser la recette suivante à la place de la recette recommandée imprimée sur l’emballage.

Il est tout aussi simple et ne nécessite que de modifier la quantité d’eau et d’huile et de suivre la même recette que ci-dessous. Nous utiliserons la recette Gyros comme exemple, mais la même chose s’appliquera aux autres mélanges Vegan Mince.

Publié le

Version Keto de notre mélange Vegan Gyros Flakes!

 

 

L’un des principaux avantages de nos mélanges alimentaires déshydratés est la possibilité de les personnaliser de nombreuses façons, même pour les préparer en version riche en matières grasses, en protéines et en glucides.

Pour ceux qui souhaitent préparer nos mélanges Vegan Flakes dans une version proche du profil calorique Keto, il est possible d’utiliser la recette suivante à la place de la recette recommandée imprimée sur l’emballage.

Il est tout aussi simple et ne nécessite que de modifier la quantité d’eau et d’huile et de suivre la même recette que ci-dessous. Nous utiliserons la recette Gyros comme exemple, mais la même chose s’appliquera aux autres mélanges Vegan Flakes.

 

 

Publié le

Viande ou Plante?

Viande ou Plante?

Lorsque j’ai une multitude d’options de repas à ma disposition, pourquoi choisir un plat à la place d’un autre ? Et pourquoi ai-je tendance à répéter ces mêmes choix ? Je remarque que je fais régulièrement des choix alimentaires plusieurs fois par jour et je remarque que je le fais très inconsciemment.

Il semble que cela repose beaucoup sur le sentiment. Je choisis de manger de la nourriture que j’ai envie de manger. Alors pourquoi ai-je envie de manger certains aliments ? J’ai déjà noté que mes besoins corporels ont tendance à motiver mes sentiments. Quand je manque de protéines, je pense à la viande, quand je manque de vitamine C, je pense au jus d’orange, etc.

Maintenant que je suis végétalien quand j’ai besoin de protéines, cela n’a pas de sens de penser à la viande, mais je pense à l’avocat, aux noix, aux haricots, au chocolat et aux aliments similaires. Mais avant d’être végétalien, j’aurais sûrement pensé poisson, steak etc. Je pense que la raison en était surtout par habitude et par goût. Fondamentalement, vous pouvez manquer seulement ce que vous connaissez.

Si j’examine les aliments que je connais, je remarque qu’ils sont presque tous de source animale. Un plat est presque toujours un ingrédient de source animale comme une pièce centrale entourée d’un ingrédient à base de plantes. Les légumes sont toujours considérés comme un accompagnement d’un d’ingrédient d’origine animale. C’est pourquoi toutes choses étant égales, je choisirais de la viande à la place des plantes pour la nourriture.

Même si je regarde les sandwiches, c’est toujours une source animale avec un légume. Donc, à moins qu’il y ait une raison consciente qui me fasse éviter la viande, il ne me viendrait jamais à l’esprit de choisir une salade à la place. Cela me rappelle Brutus dans Jules César de Shakespeare, ‘ Ce n’est pas que j’aimais moins César, mais j’aimais Rome davantage…’

Maintenant que je sais pourquoi je choisirais un steak à la place d’une salade pour un repas, je me pose une autre question. Si j’étais encore un omnivore, comment pourrais-je me faire choisir une salade à la place d’un steak pour le déjeuner volontairement, naturellement, inconsciemment ….

Publié le

Viande ou Steak?

Viande ou Steak?

Depuis que je suis devenu végétalien il y a toujours le goût de la viande grillée et surtout du steak au poivre avec des frites encore fraîches dans ma mémoire. Je suis devenu végétalien pour plusieurs raisons mais surtout parce que je sentais que suivre un style de vie plus empathique et respectueux de l’environnement est une bonne chose pour moi et pas du tout parce que la viande avait un mauvais goût !

J’ai commencé à me demander à s’il y avait un moyen d’avoir le même plaisir sans manger de viande. Donc, dans un premier temps, j’ai essayé de me rappeler le sentiment dans ma bouche de manger un morceau de steak grillé avec de la sauce au poivre et de la moutarde. Les sensations qui me viennent le plus à l’esprit sont les notes épicées de moutarde et de poivre recouvertes d’un goût crémeux de la sauce et un goût salé, amer, raide et tendre dans le fond de la viande le tout avec une odeur de grillades.

Ensemble, je pense que cela a créé ce que je voulais ressentir quand j’avais envie de manger un steak au poivre. À noter que je parle juste de vouloir un steak et en laissant de côté le fait que je voulais manger de la viande comme une source de protéines à faible teneur en glucides ou de toute autre considération basée sur la nutrition. Pour cette raison, il m’a été facile de conclure qu’un steak au poivre est une combinaison de diverses sensations. De plus, lorsque tous ces éléments sont bien équilibrés, le résultat est plus satisfaisant. La raison pour laquelle tous les steaks au poivre ne sont pas nés égaux !

Donc, si je pouvais en quelque sorte remplacer le morceau de viande crue par une substance similaire, ajouter toutes les sensations, fermer les yeux et mâcher une bouchée de ce mélange, je devrais être en mesure de profiter d’un steak au poivre végétalien. Donc, il semble que le morceau de viande crue dans le contexte d’un steak au poivre grillé n’est pas l’élément le plus important puisque la plupart des autres éléments ne sont pas liés à la viande.

Par conséquent, je conclus que c’est un steak que je désire et pas nécessairement de la viande. Et le steak est une somme de ses saveurs, odeurs et sensations en bouche. La prochaine question qui me vient maintenant à l’esprit est de savoir ce qui motive mon choix alimentaire. Pourquoi je choisirai un steak au poivre à la place d’une salade plus saine, par exemple comme un déjeuner …….

Publié le

Viande ou Protéine?

Viande ou Protéine?

 

Je me suis posé cette question très sérieusement depuis quelque temps maintenant. Je dois mentionner que j’ai passé la plus grande partie de ma vie à être un mangeur de viande féroce jusqu’à ce que je devienne un Vegan heureux et chanceux récemment. Quand je suis devenu végétalien, j’ai rapidement remarqué le grand impact que l’absence de viande dans mon alimentation avait sur moi. J’avais constamment faim et manger beaucoup de bananes n’a pas aidé beaucoup.

Comme je savais que les viandes étaient très riches en protéines, j’ai décidé d’augmenter ma consommation quotidienne de protéines en ajoutant des isolâtes de protéines, des barres protéinées et des protéines texturées. Je voulais voir si cela allait freiner ma faim persistante. Eh bien, ça a fonctionner, et j’ai commencé à mesurer mon apport quotidien en grammes de protéines, car tous les autres aliments que je mangeais, principalement des fruits et des légumes, ne fournissaient pas de niveaux très significatifs. J’ai également évité les noix pour éviter de prendre trop de poids.

Peu à peu, les choses se sont stabilisées et en consommant 150 grammes de protéines végétales par jour, je me sentais beaucoup comme mon ancien moi féroce. Cela m’a amené à réfléchir à la quantité de viande que je mangeais pour la viande et la quantité pour les protéines dans la viande.

Au fil du temps, j’ai observé que la relation est très étroite et que, pour une raison quelconque, si je ne recevais pas mes 150 grammes par jour, je commençais à avoir faim tout le temps et comme les aliments végétaliens à haute teneur en protéines ne sont pas facilement disponibles je substituait par du pain et d’autres aliments qui produisait un effet drainant sur moi.

Donc, ma conclusion est que dans mon cas, une grande partie du besoin de viande était un besoin de protéines déguisées. Mais cela ne peut pas être aussi simple, alors j’ai commencé à chercher d’autres facteurs qui pourraient expliquer pourquoi j’avais envie d’un morceau de viande croustillant, juteux, grillé, gras et assaisonné ……

Publié le

Des desserts Vegan riches en protéines pour réduire la consommation de viande!

Chez Life Loving Foods, nous avons décidé de relever un défi majeur et d’innover en produisant des versions vegan et riches en protéines et en fibres, des desserts populaires tels que les cookies aux pépites de chocolat.

Nous avons fondé notre choix sur un certain nombre de recommandations et de considérations de santé établies. Tout d’abord, les protéines prennent plus de temps à digérer que d’autres nutriments, comme les graisses et les glucides. Cela signifie qu’il offre une sensation de satiété plus longue puisque l’estomac le conserve plus longtemps. En plus de cela, la fibre absorbe l’humidité et se développe en créant ainsi un sentiment d’estomac plein. Cette combinaison d’éléments digestifs recrée un effet similaire à celui de manger des viandes.

La protéine est également considérée comme utile pour aider à maintenir un faible poids corporel car elle augmente le métabolisme en plus de la sensation de satiété prolongée.

L’apport en protéines est nécessaire pour maintenir la régénération des tissus musculaires, en particulier chez les adolescents et les athlètes.

Il profite également aux adultes en les aidant à maintenir une plus grande proportion de masse musculaire dans leur corps.

Pour les raisons ci-dessus et d’autres, la protéine est un nutriment très souhaitable et la principale source traditionnelle pour elle est la viande et les produits d’origine animale. Les légumes ne sont pas aussi concentrés dans les protéines et les versions extraites riches en protéines ne sont pas faciles à consommer car elles sont des poudres ou des granulés.

De nombreux progrès ont été réalisés dans le développement de substituts de viande pour les protéines animales, mais il est encore difficile d’atteindre des niveaux satisfaisants. Nous avons donc décidé de soutenir nos plats riches en protéines avec des desserts riches en protéines. En plus des desserts protéiques sont universellement appréciée et faciles à consommer.

Nous pensons que c’est un pas dans la bonne direction pour aider à réduire la consommation de viande dans le monde et à réduire la cruauté. Et cela réduit également la pollution et améliore la santé.

Riche en Protéines – Soyez Forts Soyez Vegan!

Publié le

Citations Célèbres

Vegans through the Ages !

New! -> If we pursue our habit of eating animals, and if our neighbor follows a similar path, will we not have need to go to war against our neighbor to secure greater pasturage, because ours will not be enough to sustain us, and our neighbor will have a similar need to wage war on us for the same reason? – Socrates – born.470 BC

 

New! ->  My refusing to eat meat occasioned inconveniency, and I have been frequently chided for my singularity. But my light repast allows for greater progress, for greater clearness of head and quicker comprehension. — Benjamin Franklin. born 1706

 

For as long as men massacre animals, they will kill each other. Indeed, he who sows the seed of murder and pain cannot reap joy and love. – Pythagoras – born.570 BC

It is more important to prevent animal suffering, rather than sit to contemplate the evils of the universe praying in the company of priests. – Buddha – born. ~500 BC

Thou should eat to live; not live to eat. – Socrates – born.470 BC

But for the sake of some little mouthful of flesh we deprive a soul of the sun and light, and of that proportion of life and time it had been born into the world to enjoy. – Plutarch – born.46

The time will come when men such as I will look upon the murder of animals as they now look upon the murder of men. — Leonardo Da Vinci – born.1452

Refrain at all times from such foods as cannot be procured without violence and oppression. — Thomas Tryon – born.1634

Man is the only animal that can remain on friendly terms with the victims he intends to eat until he eats them. — Jeremy Bentham – born.1748

There is no fundamental difference between man and animals in their ability to feel pleasure and pain, happiness, and misery. — Charles Darwin – born.1809

A man can live and be healthy without killing animals for food; therefore, if he eats meat, he participates in taking animal life merely for the sake of his appetite. And to act so is immoral. — Leo Tolstoy – born.1828

Non-violence leads to the highest ethics, which is the goal of all evolution. Until we stop harming all other living beings, we are still savages. — Thomas Edison – born.1847

The worst sin toward our fellow creatures is not to hate them, but to be indifferent to them: that’s the essence of inhumanity. — George Bernard Shaw – born.1856

We have enslaved the rest of animal creation and have treated our distant cousins in fur and feathers so badly that beyond doubt, if they were to formulate a religion, they would depict the Devil in human form. — William Ralph Inge – born.1860

Violence begins with the fork. — Mohandas Gandhi – born.1869

I hold that the more helpless a creature, the more entitled it is to protection by man from the cruelty of man. — Mohandas Gandhi – born.1869

The world is a dangerous place, not because of those who do evil, but because of those who look on and do nothing. – Albert Einstein – born. 1879

Poor animals, how jealously they guard their bodies, for to us is merely an evening’s meal, but to them is life itself. — T. Casey Brennan – born. 1948

Don’t wait for a better world. Start now to create a world of harmony and peace. It is up to you, and it always has been. You may even find the solution at the end of your fork. — Sharon Gannon – born.1951

There is something about veganism that is not easy, but the difficulty is not inherent in veganism, but in our culture. — Will Tuttle – born.1953

Veganism is not about giving anything up or losing anything; it is about gaining the peace within yourself that comes from embracing nonviolence and refusing to participate in the exploitation of the vulnerable. — Gary L. Francione – born.1954

Becoming vegan is the most important and direct change we can immediately make to save the planet and its species. — Chris Hedges – born.1956

We all love animals. Why do we call some ‘pets’ and others ‘dinner? — K.D. Lang – born.1961

The vegan lifestyle is a compassionate way to live that supports life, supports fairness and equality, and promotes freedom. — Robert Cheeke – born.1980

Publié le

Pourquoi Life Loving Foods?

Parce que nous essayons de faire des aliments qui manifestent un amour de la vie en étant faits d’ingrédients qui évitent tout préjudice ou oppression envers les animaux et qui, en même temps, tentent d’être aussi environnemental que possible. C’est notre mission et nous essayons de l’appliquer à chaque étape du processus de nos produits alimentaires.

Nous sélectionnons des ingrédients hautement nutritifs afin que même des quantités raisonnables puissent maintenir notre corps de manière équilibrée et nous les rendons aussi délicieux que possible et choisissons les versions des produits alimentaires les plus populaires. Nous essayons également de les rendre suffisamment riches en protéines et en nutriments afin qu’ils puissent prolonger le sentiment d’être rassasiés, ce qui réduit le besoin de nourriture supplémentaire qui, à leur tour, nous rend plus sains et plus productifs. Cela réduit également le besoin de production alimentaire, en préservant notre environnement et en rendant la nourriture plus accessible pour tous.

Les aliments qui nourrissent et sont bons pour nos corps, nos âmes et le reste de notre monde!